Publications

Image

Gente udite la mia favola

(Mes amis, écoutez ma fable !)

Vedano al Lambro, Touba Culturale Italy 2020

Illustrations de Danielle De Souza

"Une fable ou un proverbe est le message d'hier transmis à demain à travers aujourd'hui"

(Amadou Hampaté Bâ)

Les fables commencent toujours par une formule d'introduction " Mes amis, écoutez ma fable !"
qui attire l'attention du public puis les personnages principaux sont listés.

On dit que les fables sont des vérités avec des mensonges (mettant en scène des animaux-héros) qui sont racontés dans l'obscurité, la nuit pour tromper, car personne n'a été un véritable témoin des faits racontés. Il faut donc toujours terminer avec la formule :

"Hey les gens! C'est comme ça qu'on m'a trompé et je suis venu vous tromper aussi ! "

Ce qui est aussi une invitation à préserver précieusement l'histoire avec l'espoir de pouvoir "tromper" les autres un jour.

Image

“Il destino di Avoloto il tessitore” di Ankou Komla-Ebri

(Le destin d’Avoloto le tisserand)
Vedano al Lambro, Touba Culturale Italy 2019
Traduction de Kossi A.Komla-Ebri

«Chacun est né avec son propre destin, mais ce destin n'est pas fatal, fossilisé, rigide. Nous pouvons l'influencer, le changer : en un mot, nous seuls sommes les protagonistes, les architectes de notre destin. Personne ne peut changer notre sort pour nous. "

Image

"Vita e sogni"-racconti in concerto

(La vie e les rêves)
Vedano al Lambro, Edizione Touba Culturale Italy 2019

Cette nouvelle anthologie de Kossi Komla-Ebri rassemble différents textes parmi eux par thème, protagonistes et modalités narratives. Cependant, ils sont unis par un fil de rêve, suspendu entre fantaisie et réalité ... magistralement dosé par l'auteur en pourcentage variable page après page. Onirique et brut, mental et réel, flottant et ancré à la vie, dans un concert de voix, de chuchotements et de cris, les histoires de Kossi laissent le lecteur avec le plaisir de découvrir quand se laisser bercer par les mots vers leur monde de rêve et quant au contraire le temps de se réveiller et de poser des questions.

 

Image

"Vita e sogni"-racconti in concerto

(La vie e les rêves)
Milano,  Edizioni dell'Arco 2007

 

Image

“La sposa degli dèi” (racconto lungo)

(l’épouse des dieux)
Vedano al Lambro, Touba Culturale Italy 2019

L'utilisation positive de la parole, non porteur de mensonges, de contradictions internes, est un vecteur d'équilibre psychophysique. Lorsque la relation entre la parole et la vérité se rompt, le corps, mais aussi l'esprit, sont affectés. Le corps tombe malade, l'esprit devient flou.
Lorsque le mot s'éloigne de la vérité des faits, le mensonge, voire l'omission de la vérité elle-même, entraîne un dysfonctionnement corporel, qui peut entraîner des conséquences extrêmes, voire la mort.

 

 

Image

“La sposa degli dèi” (racconto lungo)

(l’épouse des dieux)
Milano,  Edizioni dell’Arco-Marna 2005

 

ISBN-10: 8872032504  /  ISBN-13: 978-8872032503

Image

“All’incrocio dei sentieri” Racconti dell’incontro

Vedano al Lambro, Edizione Touba Culturale Italy 2018
L'Autre, surtout le noir, avec ses modalités, ses sons, ses couleurs, ses rituels nous interroge à un niveau de profondeur radicale, nous rend la terrible sensation de notre circonstance, nous renvoie à la possible nature accidentelle de ce que nous sommes, de ce dont nous nous soucions, nous rappelle au milieu de notre vie, même lorsque la fin est loin, notre finitude inégalée d'espèces, collectives, individuelles. Une grande partie de notre capacité intellectuelle est destinée à étouffer ce sentiment, à annuler le risque qui nous vient de la perception que d'autres points de vue sur le monde sont possibles. Sans l'Autre, sans la rencontre (choc) avec les «autres», ce réveil complexe, la mobilisation et le développement des composantes humaines (psychiques, rationnelles, relationnelles) n'auraient pas lieu (comme cela arrive parfois malheureusement), ou se produirait dans une mesure très limitée. En résumé: l'autre façon de découvrir le soi et surtout de se construire. En fait, seule l'existence de l'altérité nous fait découvrir le bien jugé le plus personnel et le plus privé : notre propre identité.

Image

“All’incrocio dei sentieri” Racconti dell’incontro

Milano, Edizioni dell'Arco 2009

 

Image

“All’incrocio dei sentieri”

Edizione EMI 2003
Recueil de nouvelles avec un appareil didactique fait par Giovanna Stanganello du CRES de Milan, série CREScendo-EMI 2003.

 

Image

“Neyla” (romanzo)

Vedano al Lambro, Edizione Touba Culturale Italy 2018
Le thème de ce roman n'est pas tant l'amour, que ce que ce sentiment veut masquer, soit les problèmes rencontrés par tous ceux qui ont dû faire face à remettre le pied sur leur terre d’origine. Kossi Komla-Ebri, le plus lombard des nouveaux auteurs africains, nous fait réfléchir et émouvoir. Il nous parle de départs et de retours, d'assimilation et d'identité culturelle, mais il le fait en renonçant aux archétypes littéraires de l'immigration, à toute autobiographie nostalgique, pour laisser place à la créativité contenue dans les bagages personnels de tous les migrants.

Image

“Neyla” (roman)

Milano, Edizioni dell’Arco-Marna dicembre 2002

 

Image

“Neyla a novel by Kossi Komla-Ebri”

Traduit en anglais et introduit par le Prof. Peter N. Pedroni; Madison: Farleigh Dickinson University Press 2004

 

Image

EmbarRACEments-Daily embarrassments in black and white …and color

EmbarRACEments New York, Bordighera Press 2019
Traduit en anglais par la prof. Marie Orton et présenté par la prof. Graziella Parati et le Prof. John A. Powell

Il y a un racisme bruyant, celui des insultes, des coups, celui qui tue. Mais il y a aussi un racisme silencieux, banal, parfois inconscient, involontaire ou qui se veut drôle mais qui peut également humilier et discriminer.
Kossi Komla-Ebri expose avec une amère ironie des épisodes exaspérants et inquiétants de racisme quotidien.
EmbarRACEments - Daily embarrassments in black and white …and color
Le thème est l'embarras de la différence. La diversité - en particulier celle de la couleur de peau - qui, dans la société, amène souvent migrants et indigènes à s'affronter quotidiennement, dans des situations à la frontière entre embarras et racisme précisément celles des «EmbarRACEments».
Dans une situation mondiale en crise de souveraineté et de nationalisme, une série de questions restent sans réponse et le livre de Kossi, en plus de faire sourire, déclenche une réflexion sur les concepts d'appartenance, d'intégration, de migration, d'identité.

Image

“Embarracismes- le racisme au quotidien”

Lille, Editions Laborintus 2016
«Cet heureux néologisme, inventé par Kossi Komla-Ebri, dépeint les situations qui ne rentrent pas dans les cas de discrimination cruelle, violente ou du moins intentionnelle, mais sont des épisodes de racisme de petit calibre qui surviennent sans que leur auteur ne s’en rende vraiment compte. L’embarracisme, comme une gaffe indécente, crée un malaise. Comme un lapsus freudien, il dévoile des jugements et des préjugés refoulés. Si chacun de ces épisodes n’est pas grave en soi, les embarracismes blessent leurs victimes, parce qu’ils sont quotidiens et parce qu’ils illustrent une mentalité répandue peuplée de stéréotypes.»

Cécile Kyenge, Ancien ministre italien pour l’intégration, Députée européenne

 

Image

“Imbarazzismi"

Vedano Al Lambro - Edizione Touba Culturale Italy 2018

Anecdotes drôles, amères et éblouissantes ... Une arme douce mais efficace contre le racisme.
Cette édition contient les deux volumes :
*"Imbarazzismi –Quotidiani imbarazzi in bianco e nero”
*“Nuovi imbarazzismi- Quotidiani imbarazzi in bianco e nero…e a colori”

Image

“Imbarazzismi”

Prato, Edizioni SUI 2013

 

Image

“Nuovi imbarazzismi- Quotidiani imbarazzi in bianco e nero…e a colori"

Milan, Éditions de l'Arco-Marna 2004
«J'ai toujours pensé que penser à la façon dont la langue complique, déforme et pèse sur les relations, constitue un aspect très important de notre société, que nous voulons être multiethnique et multiculturel et peut-être multilingue : voici l'usage de l'italien qui, qui sait pourquoi, se fait approximatif et multiculturel lorsque nous nous tournons vers ceux qui ne se reconnaissent pas comme l'un des "nôtres" (à la peau foncée d'ailleurs). Lisons-les attentivement, ces écrits, essayons d'apprendre des choses qui sont vraiment importantes pour ce pays et comment il va vivre (nous vivrons, nous et eux), dans les années à venir. Et un dernier commentaire: apprécions le sens de l'humour, la "légèreté"; nous, en général, quand il s'agit de ces choses, un sens de l'humour et de  légèreté, nous en montrons bien peu. »

Laura Balbo, de la préface du livre Imbarazzismi, 2002

Image

"Imbarazzismi –Quotidiani imbarazzi in bianco e nero"

Avec une introduction de Laura Balbo- Milan, Edizioni dell'Arco-Marna 2002
Du train au supermarché, de l'hôpital aux rues de la ville, des situations d'embarras quotidiennes peintes à coups de pinceau avec une touche légère. Plus d'humour que de racisme: une gêne souvent liée à une manière trop conventionnelle de penser et de voir les autres, plutôt qu'un réel malaise envers le «différent». C'est un livret qui se lit en une vingtaine de minutes: une re-proposition d'anecdotes déjà parue dans l'anthologie "La Lingua strappata" * avec l'ajout de nouveaux épisodes. Le thème est celui de «gâté pour la différence». La diversité - en particulier celle de la couleur de la peau - qui, dans une société qui n'y est pas habituée, amène souvent migrants et indigènes à s'affronter au quotidien, dans des situations à la frontière de l'embarras et du racisme. Précisément "embarracisme". J'ai choisi de leur dire avec une certaine ironie désenchantée, de faire sourire les gens plus que rire, aidant à une méditation sur nos relations natifs / migrants pleines d'attitudes inconscientes qui révèlent l'épaisse écorce de malentendus et d'idées préconçues qui les entourent.

Image

"Afrique. La santé en images "

Avec le médecin itinérant Aldo Lo Curto et le désinateur brésilien Ubiratan Porto, il est l'auteur de "Afrique. La santé en images », Rotary Club Lugano Lago et Rotary Foundation 1998
Le manuel (également disponible en anglais: "Africa Illustred Health Book") publié avec la contribution du Rotary Club de Lugano Lago et de la Fondation Rotary, est distribué gratuitement dans divers villages africains pour la diffusion de l'éducation sanitaire auprès des populations locales. Pour ce travail, il reçoit la nomination de Paul Harris Fellow.

Search